Harry Bertoia  (1915 - 1978)...

Harry Bertoia (1915 - 1978)

Le designer rebelle et aux multiples facettes Harry Bertoia fit ses études à la Cranbook Academy or Art, grâce à une bourse. Il acquit des connaissances artistique et techniques dans le domaine de la sculpture qu’il laissa entrer plus tard dans la création de ses meubles. D’abord connu seulement aux Etats-Unis, son travail fut vite reconnu dans le monde entier. L’association entre le procédé de fabrication et le matériau à transformer jouait un rôle important pour Bertoia. En 1950, Bertoia s’installa en Pennsylvanie pour monter son propre atelier. Il commença par travailler pour Hans Knoll, créant entre autres cinq sièges. L’un d’entre eux est devenu célèbre sous le nom Diamond Chair. Après un litige avec le fabricant de meubles Herman Miller et quelques modifications de la structure métallique siège, le Diamond Chair fut un grand succès des ventes. métallique du siège, le Diamond Chair fut un grand succès des ventes. Les revenus d’exploitation issus de ses fauteuils permirent à Bertoia de se concentrer entièrement sur ces travaux de sculptures et ses sculptures sonores. Avec ces sculptures, il produisit quelques albums de musique avec le tire Sonambient.

On peut considérer la Wire Chair, issue de toute une série de chaises en acier, comme la vedette de ses créations de mobilier. La construction unique de ce classique du design repose sur la capacité de Bertoia à allier des idées sculpturales aux aspects modernes à la légèreté et à une conscience forte des possibilité matérielles. Il fut un maître dans ce domaine-là.