Verner Panton  (1926 - 1998)...

Verner Panton (1926 - 1998)

Ce fut déjà à la fin de ses études en 1950 que Verner Panton commença à travailler dans le bureau d’architecture et de design du fameux Arne Jacobsen dont il avait fait la connaissance par son beau-père et avec qui il travailla pendant 2 ans. Chargé par du design de meubles, il créa entre autres, la fourmi, l’une des chaises les plus connues de Jacobsen. Des années après, il dira de cette période pas toujours facile : « Plus je vieillis, et plus Arne Jacobsen m’inspire le respect, tout en ayant des idées différentes dans de nombreux domaines. Quand on pense à tout ce qu’Arne Jacobsen a réalisé dans de nombreux domaines, il n’y a personne au monde susceptible de le battre. Evidemment, son savoir-faire était accompagné par le talent, l’énergie, l’économie et de la chance. Et peut-être que tout était un peu trop propre. Mais je n’ai jamais autant appris de quelqu’un que j’ai appris d’Arne Jacobsen.

Dans les années 1970, Verner Panton plongea entièrement dans le monde des couleurs et des formes. Conforté par le succès, il osa des créations incroyablement avant-gardistes. Le Visiona 2 ressemble à un feu d’artifice créatif. Meubles, luminaires, revêtements muraux et textiles…, Verner Panton ne se limitait jamais au seul objet, mais le considérait toujours dans un contexte, intègre donc tout l’espace dans la création. La préférence de Panton pour les couleurs vives et les formes géométriques se reflète dans ses nombreux travaux dans le domaine du design textile. Ainsi, au milieu des années 1970, naquit une longue série de textiles aux impressions expressives. Verner Panton dit un jour : « Les gens se fâchent contre toi quand tu aimes les couleurs. Ils feront de même avec les gens doués d’imagination. La plupart des gens aiment ce qu’ils connaissent. Mais j’ai besoin d’exagérer pour pouvoir transmettre ma pointe. »